Bonjour Ă  tous et bienvenue dans un nouveau billet Ă  l'Auberge,

aujourd'hui dans ce billet livresque, j'avais envie d'aborder avec vous la discussion sur le thème de "donner ses livres" ou de comment "gérer" sa ou ses bibliothèque(s).

Je pars du principe, qu'une bibliothèque doit ressembler à son propriètaire et doit aborder différentes thématiques selon les goûts de chacun(e).

Vous pouvez bien sĂ»r lire ce que les autres lisent, ou ce qu'ils suggèrent sur les divers rĂ©seaux sociaux qui existent mais si le roman ne correspond pas Ă  votre goĂ»t de lectrice ou de lecture, qu'en faites-vous ? Rejoint-il les autres romans et puis se meurt-il sur l'Ă©tagère qu'au final, il ne quittera jamais ? Pourquoi s'il ne vous a pas "boter" plus que cela, le gardez-vous ? Pour qu'il prenne la poussière sur l'Ă©tagère de votre espace livresque ? Quel dommage... Ne vaut-il mieux pas Ă  ce moment-lĂ , le faire vivre autrement, quitte Ă  le donner pour qu'enfin ses pages se tournent vers un autre futur, un autre ailleurs...

D'où ma solution du don. Bien sûr, c'est mon optique de voir les choses et j'attends alors vos commentaires à ce sujet. Pour moi, ce principe je le maintiens en vie pour mes livres depuis des années maintenant, et je fais du trie tous les 6 mois.

Nous avons avons Ă  l'Ă©tage de notre maison un mur rempli de livres avec une bibliothèque crĂ©ee par mon Zhom, il y a des annĂ©es, et dans laquelle nos livres vivent, respirent mais ne s'endorment jamais totalement ! Bien sĂ»r, certains des romans qui y sont ne nous quitterons jamais, car ce sont des livres "doudous", des livres "chers Ă  notre coeur"  et qui nous ont apportĂ© quelque chose de particulier, que nous avons envie de garder et de transmettre Ă  nos enfants, ou bien nous avons envie de les prĂŞter et de les voir revenir parmi nous. J'aime l'idĂ©e de savoir qu'un jour, ils seront relus avec le mĂŞme enthousiasme que la première fois. Et puis, il faut que je vous dise : ils sont parfois pris comme ça, juste pour la relecture d'un passage, d'un chapitre et reposĂ© ensuite sur leur Ă©tagère intiale

Mais depuis quelques années maintenant, les livres lus et qui sont posés dans nos bibliothèques nous reflète, et ne sont pas seulement là, pour faire jolis et être en déco avec notre intérieur. L'intérêt d'un livre est selon pour nous, tout autre...

Notre grande bibliothèque nous suffit amplement et pour avoir d'autres livres, il faut bien sĂ»r faire de la place, donc la solution pour moi idĂ©ale est de donner nos livres car ils ont finis par ne plus avoir d'intĂ©rĂŞt ou bien parce que leur lecture Ă©tait bof-bof...

Je suis comme tout le monde, un peu mouton de panurge sur les bords et j'achète des livres parce que soudain, j'ai envie de les lire, ou l'avis donnĂ© sur tel ou tel rĂ©seau sociale m'a donnĂ© envie de l'acheter mais au final, sa lecture finie ou Ă  moitiĂ© finie, ben, c'Ă©tait pas le coup de foudre, il ne m'a pas plu plus que ça, alors je le met dans un coin pour qu'un jour il nous quitte ? Il y a des bouquins qui n'ont plus lieu d'ĂŞtre. Ils m'ont plu Ă  une Ă©poque et puis aujourd'hui, non, ils ne me corresponde plus, donc, je le donne, ce qui permet d'une de faire de la place dans nos bibliothèque et de deux de la faire Ă©voluer au grĂ© de nos lectures du moment...

Dans le fond, devenir passeur ou passeuse de livres, je trouve cela gratifiant. Je donne nos livres de plusieurs façon :

- A ma copine V* qui choisit de les lire ou bien de les donner à sa mère...

- A mon travail car il y a une grande bibliothèque et autant la garnir. MĂŞme si les rĂ©sident(e)s ne lisent pas, ils sont lĂ ...

- Et puis...... Je les donne d'une autre façon, en les "abandonnant" sur un banc ou dans un train ou bien encore dans un lieu de passage avec un petit mot Ă  l'intĂ©rieur stipulant que je n'avais pas trop aimĂ© le roman mais que si jamais celui ou celle qui l'avais dĂ©sormais en main, le fasse vivre Ă  sa façon... Et que si le roman n'Ă©tait pas Ă  son goĂ»t, qu'il le fasse continuer son voyage, pour passer dans d'autres mains.

VoilĂ , et vous alors accumulation ou dĂ©saccumulation de livres, j'attends vos expĂ©reinces. En attendant, je vous souhaite comme toujours d'agrĂ©ables lectures.

A bientĂ´t !

Bye...