Hello tout le monde,

aujourd'hui, je vous retrouve pour un nouveau billet livresque.

Je vais vous parler d'un roman de Tina Seskis, le premier que je lis et qui peut être catalogué dans le genre polar mais qui ne se lit pas comme tel.

_portable_nathalie5-053

Mon avis :

Dans ce roman, il y a des Ă©tudes hommes/femmes bien calculĂ©es, bien poussĂ©es, avec diffĂ©rents points de vue aussi selon qui est qui, et autour de tout cela gravite un personnage central qui est une femme dont on suit le parcours, tout au long du roman. Cette femme a su captiver la lectrice que je suis et j'ai compris en refermant le livre pourquoi au final je n'avais jamais pu abandonner son histoire, mĂŞme si j'ai mis deux mois Ă  la lire. Pour les dĂ©tails, Ă  chaque fois que je lisais quelques pages, je posais ensuite le livre pour quelques heures de repos, voir quelques jours puis, je le reprenais pour l'avancer de nouveau ce qui fait que le mois de fĂ©vrier et le mois de mars ont passĂ© et que j'ai finis le roman en avril... Et que j'en suis pas très fière ! Mais ce qui me rassure c'est que je n'ais jamais pu quitter l'histoire de cette femme, je n'ais jamais pu l'abandonner en cours de route car il fallait que je sache Ă  tout prix le pourquoi du comment. J'ai longtemps chercher Ă  savoir pourquoi elle avait tout quitter du jour au lendemain en changeant carrĂ©ment d'identitĂ©, de ville, pour refaire subitement sa vie sans se retourner. J'ai vite compris qu' elle fuyait quelque chose, quelqu'un... Et elle m'a fait comprendre que ce ne serait pas Ă©vident, elle sait par avance que cela est compliquĂ© mais au fil des pages, elle ne se dĂ©courage pas et persĂ©vère, elle arrive ainsi Ă  se concrĂ©tiser une autre vie, un autre avenir Ă©chapant de justesse par moment Ă  son passĂ© que j'ai compris douloureux, obsĂ©dant, nĂ©faste ! Le coup de blues me guette Ă  chaque fin de chapitre et c'est pourquoi, je prĂ©fère "digĂ©rer" ce que je lis et ce que j'apprends... Parfois, je grimace, j'ai donc besoin de faire une pause lecture. Mais la force de cette femme, la volontĂ© qu'elle a de vouloir s'en sortir me pousse au bout de quelque temps Ă  reprendre lĂ  ou je m'en Ă©tais arrĂŞtĂ©e... Il y a vraiment "un truc" dans ce roman qui fait que ! Bref, malgrĂ© sa rĂ©ussite Ă  se faire une place dans la sociĂ©tĂ©, malgrĂ© sa rĂ©ussite Ă  se loger, malgrĂ© sa rĂ©ussite Ă  se trouver un travail, la fuite de cette femme est omni-prĂ©sente, et elle tente par plusieurs flash-black de la rattraper et de la gouverner. Elle ne peut y Ă©chapper, c'est ainsi, son passĂ© est bel et bien lĂ  et le sera toujours, il la harcèle au moment ou elle croit pouvoir l'oublier. Elle rĂ©siste tant qu'elle peut et m'a entraĂ®nĂ© dans son cercle vicieux. Peu Ă  peu (et c'est justement ça aussi que j'ai trouvĂ© longuet, il y a trop de dĂ©tails inutiles Ă  mon goĂ»t, mais bon sans doute utile pour le bon dĂ©roulĂ© du roman...), sa vie d'avant m'apparaĂ®t et le puzzle de sa vie se dĂ©voile pièce par pièce sous mes yeux. Sa fuite a des consĂ©quences, celui d'une soeur jumelle que l'auteure nous dĂ©crit comme un miroir brisĂ© avec des annĂ©es de malheurs sans fin, et qui est l'extrĂŞme opposĂ© de la protagoniste du roman. Une soeur jumelle a l'aspect malveillant, qui se rĂ©flète dans ce miroir fissurĂ© Ă  jamais comme un esprit rĂ´dant malĂ©fique. A priori, tout cela est mauvais signe et cache une tragĂ©die mais laquelle... Vous le saurez si vous lisez ce roman dont j'ai dĂ©vorĂ© les derniers chapitres...

Malgré ce que j'ai jugé trop de longueurs d'une histoire passionnante qui se met en place peu à peu, j'ai aimé ce roman que je vous conseille de lire au plus vite. Il se lit facilemùent, d'une écriture fluide et prenante. Le mystère est de mise sur cette histoire familiale.

Ma note : 6/10